Bets (Paris sportifs) - Sports arbitrage

Explications sur une technique sans risque de paris.

Comme l’explique notre article “BETS - Présentation“, la côte d’une même équipe pour un même match est différente selon les bookmakers. Cela vient du faite que ces derniers estiment de manière différente les chances de victoire ? Par exemple, dans un match France/Allemagne, un bookmaker anglais sera plus favorable à son équipe nationale et inversement pour l’allemand.

La technique de paris sans risque dite Sport Arbitrage ou Surebet utilise ces différences de côte sur un même match. Il s’agit en vérité d’une combinaison de paris sur différents bookmakers et couvrant tous les résultats possibles.

Débutons par un exemple

Pour un même match, nous avons les côtes suivantes selon les bookmakers (notation européenne) :

Bookmakers Equipe 1
gagnante
Match
nul
Equipe 2
gagnante

Chez le bookmaker X, le pari “Equipe 1 gagnante” de 0,50 € nous rapporte un gain 1 €. Chez le bookmaker Y, le pari “Equipe 2 gagnante” de 0,20 € nous rapporte un gain 1 €. Chez le bookmaker Z, le pari “Match nul” de 0,25 € nous rapporte un gain 1 €.

Donc pour un pari total de 0,50+0,20+0,25=0,95 € on est sûre de gagner 1 € quelque soit le résultat du match.

En misant au total 100 € on est sur de gagner 105,26 € (soit environ 5% de plus value) en faisant les paris suivants :
-  52,63 € chez le bookmaker X en pariant “Equipe 1 gagnante”
-  21,05 € chez le bookmaker Y en pariant “Equipe 2 gagnante”
-  26,32 € chez le bookmaker Z en pariant “Match nul”

Pour savoir si une combinaison est un surbet il faut que la somme des inverses des côtes soit inférieure à 1.

Avantages et inconvéniants

L’avantage certain de cette méthode est d’être infaillible : Quelque soit le résultat d’un match on est sûre qu’un des paris couvrira les deux autres paris perdus et permettra même de faire des bénéfices.

Les désavantages de cette méthode sont :
-  Il faut beaucoup de temps pour trouver les combinaisons gagnantes entre les différents bookmakers ;
-  Il est nécessaire de parier des sommes suffisament importantes pour que les gains couvrent les frais des différents bookmakers ;
-  Aprés le pari on se retrouve avec ses gains chez un seul bookmaker, ce qui oblige à retransférer son argent pour le pari suivant.

De plus il faut toujours prévoir tous les résultats possibles d’un match. Ainsi pour réduire à deux le nombre de paris, il conseille de prendre des matchs où le nul est impossible.

Les livesbet et le sport arbitrage

On peux éviter les problèmes (frais, transferts) dut à l’obligation d’avoir plusieurs bookmaker en jouant sur les Livebets (voir “BETS - Types de paris“). Grâce à l’évolution de la côte au cours du match, on peux reproduire le principe du sport arbitrage chez un seul bookmaker.

Par exemple sur la finale d’un championnat (pas de match nul), la côte au début du match est :

Equipe 1
(favorite)
Equipe 2

On pari 40 € sur l’équipe 2 (gain possible de 100 €)

A l’inverse de ce qu’avait estimé le bookmaker, l’équipe 2 mène le match à la mi-temps. La côte est donc réévalué comme suit :

Equipe 1 Equipe 2
(favorite)

On pari 50 € sur l’équipe 1 (gain possible de 100 €)

Pour une somme totale de paris de 90 € on est sûre de gagner 100 €.

Attention, cette technique ne marche pas à tous les coups : Il y a effectivement des matchs où le favori va dominer tout le match et où la côte ne va donc pas s’inverser. Il est conseillé de chosir des matchs pas trop déséquilibrés.

Les matchs de tennis sont trés intéressant car la côte évolue au fil des sets ce qui permet d’étaler ses paris et ainsi de réduire les risques.